Dyster spådom om Le Pen ved makten

Si Marine Le Pen était élue présidente de la République française, quelles en seraient les conséquences ? Historien né en 1971, spécialiste de la diversité culturelle en France et aux Etats-Unis, maître de conférence en sciences de l’éducation à l’université de Cergy-Pontoise, François Durpaire se frotte à cette épineuse question. Scénariste, il signe en 2015, avec le dessinateur Farid Boudjellal, le premier tome de la série La Présidente (Les Arènes). Bande-dessinée d’uchronie politique, l’album imagine ce que serait la France en cas de victoire de Marine Le Pen, présidente du parti nationaliste le Front national, à l’élection présidentielle de 2017. Alors que le premier opus s’est vendu en France à près de 120 000 exemplaires et que toutes les enquêtes d’opinion donnent Marine Le Pen présente au second tour de l’élection présidentielle, le deuxième tome, Totalitaire, a été publié en octobre 2016. Le troisième et dernier tome, La Vague, est sorti au printemps 2017.

Un entretien publié dans la revue norvégienne Vox Publica le 27 mars 2017. Traduction de Camilla Skogseth Clausen. 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s